Emanuel Bergmann

Sarrebruck, Allemagne

Après le lycée, Emanuel Bergmann s’installe à Los Angeles pour étudier le cinéma et le journalisme, en 1990.

Passionné par la magie du grand écran, il a travaillé pour différents studios de cinéma, compagnies de production et éditeurs indépendants.

Il partage actuellement son temps entre enseignement, traduction et écriture.

Son premier roman, « Max et la grande illusion », a été un best-seller en Allemagne et s’est vendu dans une dizaine de pays.

Pour ce brillant coup d’essai, Bergmann a puisé son inspiration au cœur de son enfance, du divorce de ses parents et de l’amour inconditionnel qu’il porte au cinéma. Une expérience riche et intense dont il s’est nourri pour brosser le portrait du petit Max, jeune garçon aussi touchant que déterminé, et nous plonger dans un univers coloré, foisonnant et vibrant d’authenticité.

 

 

Source : babelio.com