Les-Bergers-blancs_HD

Les Berges blancs

Catherine Ecole-Boivin

Rupture de stock

Résumé

À la fin du XIXe siècle, les paysans normands craignaient les « bergers blancs », qui louaient leurs bras à la saison. Toutes sortes de légendes accompagnaient ces hommes libres, à la peau blanche, qui arboraient à l’épaule un tatouage de bateau au mât brisé.
Puisant son inspiration dans les souvenirs des habitants, la romancière Catherine École-Boivin nous entraîne sur les pas de Léo, le berger un peu sorcier et de sa fille adoptive Katica, « La Dormante », dotée d’un étrange pouvoir de guérison.
Traversant un demi-siècle d’Histoire, ce roman, où passions et émotions sont indissociablement mêlées aux forces mystérieuses de la nature, redonne vie à un monde rural oublié.

Sur l'auteur

Catherine Ecole-Boivin

Cherbourg-Octeville, France

Catherine École-Boivin, née Boivin à Cherbourg en 1966, est une biographe, romancière.

Originaire de la Hague, historienne de formation, diplomée en Science de l'éducation, Catherine École Boivin est surnommée la glaneuse ou la défricheuse d'histoires car elle conte dans ses livres « les mémoires des humbles et de ceux à qui on a pas donné la parole durant leur vie ». Son premier livre Jeanne de Jobourg, parole d'une paysanne du Cotentin a eu un vrai succès en Basse-Normandie.

  • Français
    Langue
  • 16
    Corps
  • 288
    Pages
  • 9782370830159
    ISBN
  • Normandie
    Lieu de l'intrigue